Le personnel de la Justice est en colère

(13/12/13) - Les fonctionnaires de la Justice sont descendus dans la rue pour protester contre la politique de la ministre Annemie Turtelboom. Elle veut s’en prendre à la carrière du personnel, la charge de travail ne cesse d’augmenter, les recrutements sont gelés et les budgets se rétrécissent. Il n’est pas exclu que d’autres actions suivent.

Une primeur. C’est la première fois que le personnel de la Justice descendait dans la rue. Les motifs ne manquaient pas: une agression sur la carrière, une charge de travail en augmentation, l’arrêt des recrutements, et des budgets rétrécis. La pression montait depuis tout un temps à la Justice, et la marmite a explosé définitivement le vendredi 13 décembre. Une grève et une manifestation nationales bien suivies partout.

Le SLFP Groupe Ordre Judiciaire est unanime : “On rogne fortement à nos perspectives d’avenir. L’action est une réussite et nous ne sommes pas prêts à lâcher pied.”

Les hommes du feu sont aussi descendus dans la rue. Ils étaient un millier à créer des embarras de circulation dans la capitale, mais là aussi le mécontentement est très grand. Agression sur le statut, insuffisance des moyens pour réaliser la réforme des services d’incendie. Cette action ne restera pas non plus sans lendemain.

Reportage-photos Liège

Reportage-photos Eupen

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer